Image Alt

CEUX QUI ERRENT NE SE TROMPENT PAS

CEUX QUI ERRENT NE SE TROMPENT PAS

Création 2016 – Espace des Arts – scène nationale de Chalon-sur-Saône.
Présenté lors de la 70ème Edition du Festival d’Avignon.

Le jour des élections nationales, c’est la tempête, des trombes d’eau s’abattent sur le pays. Alors que les ministres trinquent déjà à leur succès, les résultats du scrutin provoquent un véritable séisme : les électeurs de la capitale ont massivement voté blanc. Que s’est-il passé ? Est-ce une révolution par les urnes ? Les électeurs ont-ils été manipulés ? Pour le gouvernement, commence dès lors une course contre la montre afin de faire la lumière sur cette crise sans précédent.

Émilien Lejeune, responsable des services de la Vérité, est nommé pour mener l’enquête. Entre conte fantastique et comédie noire, s’ensuit une escalade dans la violence des décisions prises par le gouvernement pour s’assurer que l’épidémie blanche ne se répande pas.

Ceux qui errent ne se trompent pas parle de la fragilité du système démocratique et surtout de l’étonnante facilité avec laquelle ce système peut se transformer en totalitarisme s’il n’est pas protégé et questionné régulièrement dans ses fondements. Une sorte de vigilance citoyenne nécessaire. D’où notre nécessité à garder « les yeux ouverts ». À travers le parcours des personnages que nous construisons avec Kevin Keiss, nous faisons l’expérience de l’évolution de cette société : de sa réalité quotidienne à sa remise en question. Et de s’interroger avec eux : Qu’est-ce qui nous transforme ? Qu’est-ce qui induit nos choix ? Comment une situation de bouleversement telle nous oblige à nous positionner ? Par le biais de cette métaphore c’est notre rapport au pouvoir que je souhaite interroger. Le contexte de la fiction, une crise démocratique sans précédent, et le parcours de notre enquêteur nous permet d’aborder ce thème déjà présent dans les précédents spectacles de la compagnie : le chemin d’un homme vers sa conscience et son libre arbitre, par-delà les dogmatismes d’une société.

Maëlle Poésy

Texte : Kevin Keiss en collaboration avec Maëlle Poésy

Texte édité aux éditions Actes Sud, juin 2016

D’après La lucidité de José Saramago (© José Saramago, 2004, traduction de Geneviève Leibrich © Editions du Seuil, 2006)

Mise en scène : Maëlle Poésy

Avec : Marc Lamigeon, Cédric Simon, Grégoire Tachnakian

et en alternance Carline Arrouas, Olivia Dalric, Noémie Develay-Ressiguie, Florence Janas, Sabine Moindrot, Roxane Palazzotto,

Dramaturgie : Kevin Keiss

Scénographie : Hélène Jourdan

Création lumière : Jérémie Papin

Création son : Samuel Favart Mikcha

Création vidéo : Victor Egea

Costumes : Camille Vallat

Costumières : Chantal Bachelier / Juliette Gaudel

Construction : Jordan Deloge

Régie générale : Géraud Breton

Régie son (en alternance) : Samuel Favart Mikcha / Mikael Kandelman

Régie lumière : Corentin Schricke

Régie vidéo  : Pierre Mallaisé

© Jean-Louis Fernandez

LES TOURNÉES

Saison 2015-2016

Espace des Arts – scène nationale de Chalon-sur-Saone

Festival Théâtre en mai – Théâtre Dijon Bourgogne, CDN

Festival d’Avignon


Saison 2016-2017

Théâtre Firmin Gémier/La Piscine à Chatenay-Malabry

Rayon Vert à Saint-Valéry en Caux

Gymnase à Marseille

La Ferme du Buisson à Noisiel

Granit à Belfort

Théâtre de la Cité Internationale

Théâtre-Sénart, Scène nationale

Théâtre Sartrouville Yvelines CDN

Le Phénix Scène Nationale Valenciennes

Le Rive Gauche


Saison 2017-2018

Théâtre Dijon Bourgogne, centre dramatique national

La Passerelle à Gap

Théâtre d’Antibes

La Merise à Trappes

Scène nationale Le Liberté à Toulon

Production :

Compagnie Drôle de Bizarre (Crossroad)

Coproduction :

Espace des Arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône
Théâtre du Gymnase, Marseille
Théâtre Dijon-Bourgogne, centre dramatique national
Le Phénix, scène nationale de Valenciennes
Théâtre-Sénart, scène nationale
Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, centre dramatique national
Le rive Gauche, Saint-Étienne du Rouvray.

Avec la participation artistique du Jeune théâtre National. Résidence à La Chartreuse – CNES de Villeneuve-lez-Avignon et à la Gare Franche, maison d’artistes, théâtre et curiosités.

La compagnie Drôle de Bizarre est conventionnée par la ville de Dijon. Maëlle Poésy est artiste associée au TDB – CDN de Dijon.

Durée du spectacle 1h45